portfolio
Webtv
DAIDO MORIYAMA, MARRAKECH, 1989

DAIDO MORIYAMA, MARRAKECH, 1989

[ SNAPSHOT ] Daido Moriyama, un japonais à Marrakech


Un antique souk de l’ancienne médina, aux portes de la ville ocre. Les gestes sont toujours les mêmes, les djellabas semblables et la lumière est éternelle. On croirait une scène datant du début du XXe siècle, capturée par quelque photographe européen ajoutant un nouveau trophée à sa collection de « Scènes et Types ».

N’était-ce un tout petit détail : un jeune garçon portant nonchalamment un blouson à rayures sport en polyester. Puis le reste s’éclaire : le garçon porte un jean, un homme assis est en pull-over. Que photographie un Japonais à Marrakech, en 1989, alors que le tourisme de masse bat déjà son plein ? Il traque la lumière. Celle que Matisse et Delacroix, avant lui, étaient venus chercher.

Mais Daidō Moriyama​ n’est pas n’importe quel Japonais. Photographe de la rue, c’est sa vibration lumineuse qu’il réussit encore et toujours à capter.

Par Marie Moignard

Daido Moriyama, Marrakech : Shooting light "  MMP+, Marrakech, Du 10 octobre 2015 au 10 Janvier 2016

21 octobre 2015
blog comments powered by Disqus